Pourquoi le haut de soutien-gorge Itty-Bitty envahira nos garde-robes au printemps


  • altuzarra
  • Alexandre Wang
  • altuzarra

En règle générale, une bretelle de soutien-gorge pendante est considérée comme un obstacle pour s'habiller à la mode. Même les femmes les plus élégantes finissent parfois par se battre avec ce mince morceau d'élastique indiscipliné, si enclin à s'effondrer le long d'une épaule ou à sortir du côté d'un ensemble soigneusement construit. Mais comme nous le montrent les défilés du printemps 2017, plutôt que d'essayer de dissimuler nos soutiens-gorge, il vaut peut-être mieux les fabriquerlesvoir. Avec des styles à peine présents mais percutants, des créateurs comme Alexander Wang, Altuzarra et Maryam Nassir Zadeh ont pratiquement exhorté les femmes à perdre leurs chemises la saison prochaine au lieu de ces pièces raccourcies.

Associé à un pantalon kaki à taille haute, ce haut à bonnets triangulaires à fines rayures de Wang possède une allure de garçon manqué qui se traduit par le plus beau système de ventilation du printemps. Parsemées de cerises à paillettes ludiques, les brassières Altuzarra ne doivent pas être couvertes, tandis que les versions métalliques nouées de Zadeh font également office de maillots de bain, chics à la fois dans l'eau et hors de l'eau. Bien sûr, les soutiens-gorge littéraux ne sont pas non plus exclus de cette tendance, avec les soutiens-gorge triangle révélateurs de Christopher Kane qui clignotent à travers des t-shirts en maille découpés sur la piste du créateur ce matin à Londres. Avec la seconde moitié du mois de la mode à venir, nous sommes sûrs que nous n'avons pas vu le dernier de la tendance des soutiens-gorge itty-bitty. En fait, il semble que l'innommable soit en train de faire un saut audacieux de son tiroir du haut à une place centrale dans notre garde-robe.